mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Ami France

Toujours plus d'infos

Le groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta et ses différents acteurs

HLD est un groupe européen d’investissement financier à capitaux permanents. Il soutient de grandes structures sur une base indéfinie. Après une longue période de 12 ans, ce fonds à capitaux permanents devient un acteur majeur du private equity. Ainsi, l’équipe gère le portefeuille de nombreuses entreprises performantes. En particulier, 18 sociétés. Quelles sont de manière concrète ces sociétés ?

Le groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta : quels acteurs ont bénéficié de son soutien ?

En effet, de nombreux acteurs ont bénéficié du soutien du Groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta. Vous pouvez retrouver ici https://www.mariefrance.fr/actualite/societe/jean-bernard-lafonta-sengage-dans-la-preservation-de-la-mediterranee-avec-le-groupe-hld-690095.html ces acteurs.

A lire en complément : Évier de cuisine : les matériaux pour lesquels vous pouvez opter

Parmi ceux-ci, il y a l’association « Save the Mediterranean » qui détermine les différentes initiatives les plus prometteuses. Suite à cette étape, cette joint-venture procède à une évaluation de ces initiatives. L’objectif est de garantir un développement transfrontalier.

Par ailleurs, vous trouverez également la « Fondation de la Mer » qui non seulement soutient, mais aussi promeut des actions d’intérêt général. Celles-ci doivent toutefois revêtir un caractère scientifique, culturel, environnemental et éducatif en rapport avec les zones maritimes. De cette manière, leur impact sera renforcé.

Sujet a lire : Quels sont les bienfaits de l'escalade pour la santé ?

Le groupe HLD de Jean-Bernard Lafonta : qu’en est-il du REEF SAVER ?

Par ailleurs, le groupe de Jean-Bernard Lafonta soutient REEF SAVER. En réalité, il s’agit d’un projet artistique de Stéphanie Lerner (SK Lerner), une jeune pousse franco-américaine. Le projet mobilise sur les différentes menaces qui pèsent sur les récifs coralliens.

Ainsi que le réchauffement climatique et la pollution plastique de l’industrie de la pêche. Cette représentation d’un récif corallien réalisé à partir de filets de pêche usagés s’inquiète de la disparition d’écosystèmes essentiels.

L’œuvre s’inscrit donc dans un processus circulaire avec une fin de vie déterminée depuis sa création. Avec les partenaires du projet, elle sera recyclée dans une filière spécifique.

Le groupe HLD de Jean-Bernard Laporta est un soutien pour de nombreux acteurs. Certaines sont dans le monde des affaires et d’autres dans le secteur de la protection de l’environnement. L’homme d’affaires, par ses actions, veut impacter positivement son environnement professionnel et son image

Back to top